Si vous êtes un/une habitué(e) du mug classique et du rapport  grande quantité d’eau/petit sachet de thé, peut-être serez-vous intéressé(e) par la façon dont les chinois dégustent leur thé. Car, il est vrai, n’oublions pas que le thé nous vient d’Asie, et que la Chine est la terre d’origine de cette boisson millénaire.

Pour commencer, il faut garder à l’esprit que le thé est une plante aux vertus nombreuse, et qu’elle est utilisée dans la médecine Chinoise. Il s’agit donc de bien comprendre que le thé que nous buvons, celui en sachets ou même beaucoup de thés en vrac vendus en Occident par de grands groupes sont fortement dépourvus des qualités réelles qu’offrent de belles feuilles de thé préparées avec soin. En effet, une petite quantité de feuilles et d’eau seront suffisantes si vous choisissez de boire le thé de façon traditionnelle., mais en revanche plusieurs infusions seront possibles, à répétition, selon le cru de thé que vous dégusterez.

Photo by 五玄土 ORIENTO 王杉 on Unsplash

Ensuite, la poterie dans laquelle vous mettrez ces feuilles est d’une importance capitale. Un échange se passe entre la terre et l’eau, puis avec les feuilles de thé, de sorte que la liqueur finale (on appelle le thé infusé une « liqueur » lorsqu’on parle de thé traditionnel) sera harmonieuse, complexe et profonde.

Photo by 五玄土 ORIENTO 王杉 on Unsplash

L’eau, quant à elle, sera choisie avec soin. étant donné qu’elle compose cette boisson à 99%, il ne convient pas d’utiliser une eau javellisée, ou encore une eau trop calcaire. Mont Roucou, Volvic, ou Plancoêt feront très bien l’affaire.

Maintenant que vous êtes prêts(es), il reste le point le plus important : l’attitude face à la liqueur. Et là c’est à vous de savoir quelle qualité vous préférerez mettre en avant : élégance? patience? précision? toutes à la fois? c’est votre moment à vous !  Et si vous le partagez, pensez à la décoration… Le raffinement est toujours remarqué !

Photo by 五玄土 ORIENTO 王杉 on Unsplash